rôle

rôle

rôle [ rol ] n. m.
• fin XIIe; lat. médiév. rotulus « parchemin roulé », de rota « roue » → enrôler
1Dr., admin. Feuille (recto et verso) d'un acte notarié, d'une expédition de jugement, d'un cahier des charges. (1454) Registre où sont portées, par ordre chronologique, les affaires soumises à un tribunal. Mettre une cause au rôle, sur le rôle. Sa cause viendra à son tour de rôle. (1728) Rôle d'équipage : liste des marins composant l'équipage d'un navire. — Rôle d'impôt : liste des contribuables de la commune avec mention de leur impôt.
Loc. adv. (1454; du rôle du tribunal) Cour. À TOUR DE RÔLE : chacun à son tour, à son rang. ⇒ alternativement, successivement. Elles « montaient la garde à tour de rôle auprès du malade » (Duhamel).
2(XVIe roole) Cour. Partie d'un texte dramatique, des dialogues d'un film, d'une émission, correspondant aux paroles d'un personnage, que doit dire un acteur; ce personnage, que l'acteur représente. emploi. Le rôle de Phèdre. Rôle-titre : rôle du personnage qui donne son titre à l'œuvre. Le premier rôle. Un petit rôle, peu important. ⇒ 2. panne, silhouette, utilité. Un rôle de composition. Un rôle de jeune premier. Un rôle muet ( figurant) . Apprendre son rôle. Jouer, interpréter un rôle. « L'on ne peut trop recommander à l'acteur qui jouera ce rôle de bien se pénétrer de son esprit » (Beaumarchais). Créer un rôle. Distribuer les rôles. distribution.
3Par ext. (XVIe) Conduite sociale de qqn qui joue dans le monde un certain personnage. « Vieux, pauvre et mauvais poète, ah ! monsieur, quel rôle ! » (Diderot ). Avoir le mauvais rôle, un rôle peu enviable. Loc. Avoir le beau rôle : apparaître à son avantage dans une situation.
4Action, influence que l'on exerce, fonction que l'on remplit. Avoir un rôle important dans une affaire, une décision. Un rôle de premier plan. Ce n'est pas mon rôle de vous conseiller. Rôle du prêtre, du médecin. mission, vocation. Jeu de rôle : jeu dans lequel les joueurs incarnent des personnages (d'une narration); technique d'analyse psychologique consistant à faire jouer des rôles aux membres d'un groupe.
(répandu XXe) (Choses) Fonction. Le rôle du verbe dans la phrase. Le cœur joue un rôle fondamental dans la circulation du sang. « Le rôle de cet art est de purger notre corps d'émotions accumulées » (Maurois).

rôle nom masculin (bas latin rotulus, rouleau, du latin classique rota, roue) Ce que doit dire ou faire un acteur dans une pièce de théâtre, un film ; ce que doit exécuter et représenter un danseur dans un ballet : Apprendre son rôle. Personnage représenté par l'acteur, le danseur : Il joue le rôle d'Hamlet. Genre d'action ou de comportement, à la place qu'on occupe : Son rôle dans cette affaire n'a pas été très clair. Fonction remplie par quelqu'un, attribution assignée à une institution : Le rôle du maire dans la commune. Fonction en général : Rôle du verbe dans la phrase. Droit Feuillet, écrit recto et verso, d'un acte notarié, de l'expédition d'un jugement, d'un cahier des charges. Registre où les affaires soumises à un tribunal sont inscrites par ordre chronologique. Histoire Nom donné, particulièrement en Angleterre, à certains recueils d'actes du Moyen Âge, qui se présentaient en feuilles de parchemin cousues bout à bout et enroulées. Militaire Sous l'Ancien Régime, registre où étaient inscrits les nouveaux soldats. Sociologie Ensemble de normes et d'attentes qui régissent le comportement d'un individu, du fait de son statut social ou de sa fonction dans un groupe. Tabacs Corde de tabac à mâcher, obtenue par torsion de feuilles au rouet. ● rôle (citations) nom masculin (bas latin rotulus, rouleau, du latin classique rota, roue) Denis Diderot Langres 1713-Paris 1784 Oh ! que ce monde-ci serait une bonne comédie si l'on n'y faisait pas un rôle. Lettres, à Sophie Volland Roger Martin du Gard Neuilly-sur-Seine, 1881-Sérigny, Orne, 1958 Une femme, surtout devant un homme, joue toujours un rôle. Un taciturne Gallimard Épictète Hiérapolis, Phrygie, vers 50-Nicopolis, Épire, vers 130 après J.-C. Ton affaire, c'est de jouer correctement le personnage qui t'a été confié ; quant à le choisir, c'est celle d'un autre. Manuel, XVII (traduction J. Pépin) rôle (expressions) nom masculin (bas latin rotulus, rouleau, du latin classique rota, roue) À tour de rôle, chacun à son tour, au rang qui est le sien. Familier. Avoir le beau rôle, accomplir une tâche, être dans une position où il est aisé d'apparaître à son avantage. Jouer un rôle dans quelque chose, y participer activement : Jouer un grand rôle dans une négociation ; y avoir son utilité : L'informatique joue un rôle déterminant dans le secteur tertiaire. Mise au rôle, saisine du tribunal par remise au greffe d'une copie de l'assignation. Rôle nominatif, acte administratif dans lequel l'Administration fiscale désigne nommément les contribuables assujettis à l'impôt direct ainsi que son montant. Jeu de rôle, jeu de stratégie où chaque joueur incarne un personnage qui doit réagir aux circonstances du jeu. Rôle d'équipage, liste des personnes composant l'équipage, ainsi que les passagers d'un navire. Jeu de rôles, technique de groupe visant à permettre aux participants d'analyser un type de relation socialement et institutionnellement défini (rôle). Rôle titulaire, synonyme de rôle-titre. ● rôle (synonymes) nom masculin (bas latin rotulus, rouleau, du latin classique rota, roue) Ce que doit dire ou faire un acteur dans une...
Synonymes :
Fonction remplie par quelqu'un, attribution assignée à une institution
Synonymes :
- métier
- tâche
Fonction en général
Synonymes :
Droit. Mise au rôle
Synonymes :
- enrôlement
Spectacles. Rôle titulaire
Synonymes :
- rôle-titre

rôle
n. m.
rI./r
d1./d DR Feuillet sur lequel sont transcrits recto verso certains actes juridiques (actes notariés, expéditions de jugements, cahiers des charges, etc.).
d2./d DR ADMIN Registre officiel portant la liste des contribuables d'une commune et le montant de leurs impôts respectifs.
|| DR MARIT Rôle d'équipage: liste officielle des membres de l'équipage d'un navire.
|| DR Liste, établie selon l'ordre chronologique, des causes qui doivent être plaidées devant un tribunal.
|| Loc. fig. à tour de rôle: l'un après l'autre, chacun à son tour.
rII./r
d1./d Ensemble des répliques qui doivent être prononcées par le même acteur, dans une oeuvre dramatique. Bien savoir son rôle.
|| Personnage joué par l'acteur. Jouer le rôle d'Harpagon dans "l'Avare" de Molière.
d2./d Ensemble des conduites qui constituent l'apparence sociale de qqn, image qu'une personne veut donner d'elle-même et qui ne correspond pas à sa véritable personnalité. Il est comique, dans son rôle de grand séducteur.
|| Loc. Avoir le beau rôle, la tâche facile (où l'on peut se montrer à son avantage).
d3./d Fonction, emploi. Le rôle social du médecin.
|| (Choses) Le rôle du coeur dans la circulation sanguine.
|| PSYCHO Jeu de rôles: technique de groupe, dérivée du psychodrame, visant à l'analyse du comportement interindividuel en fonction des rôles sociaux.
|| Action, influence exercée. Les femmes ont joué un grand rôle dans sa vie.

⇒RÔLE, subst. masc.
A. — Ce qui est en forme de rouleau.
1. Vieilli, TECHNOL.
a) ,,Bûche ou rondin destinés au chauffage`` (Forest. 1946; ds Lar. Lang. fr.).
b) ,,Forme de présentation du tabac à mâcher constituée par une corde de feuilles de tabac filées longitudinalement et torsadées, enveloppée dans des feuilles de caractéristiques appropriées dites robes`` (Tabac 1982; ds GUÉRIN 1892, Lar. Lang. fr., Lexis 1983).
2. Autrefois. ,,Rouleaux de papier, de parchemin, sur lesquels on écrivait des actes, des titres`` (Ac. 1935; dict. XIXe et XXe s.).
Rôles (du Parlement). En Angleterre, ,,registres manuscrits des actes du Parlement`` (Ac. 1878-1935). Maître des Rôles, Chambre des Rôles. (Ds LITTRÉ, GUÉRIN 1892, Lar. Lang. fr.).
B. — Domaine jur., admin.
1. PROCÉDURE. ,,Recto et verso d'une page d'acte notarié, d'expédition de jugement, cahier des charges, conclusions`` (CAP. 1936). Il y a tant de rôles de minute, tant de rôles à cette grosse (Ac. 1798-1935).
P. méton. Il y eut jugement par défaut, qui devint définitif, signification et tous les accessoires. Comme la somme était importante, le rôle des frais s'éleva à un chiffre considérable (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 411).
2. Catalogue, registre officiel contenant, dans un certain ordre, une liste. Dresser un rôle. Mettre quelqu'un, porter quelqu'un sur un rôle (Ac.1835-1935). On ne comptoit que 317 familles lorsque je m'établis dans cette petite province, en 1773; aujourd'hui, il y en a plus de cinq mille inscrites sur le rôle des colonels de la milice (CRÈVECŒUR, Voyage, t. 2, 1801, p. 308).
a) HIST. ,,Registre où étaient inscrits les nouveaux soldats`` (Lar. Lang. fr.). J'étais de la conscription de l'an XII, mais (...) je n'ai pas été porté au Rôle, sur le vu de ma démission de place de sous-lieutenant au 6e dragons (STENDHAL, Corresp., 1805, p. 207).
b) FISC. Rôle d'impôt, de la taille. Répertoire établi par l'administration et contenant la liste des contribuables assujettis au paiement d'un impôt direct ainsi que l'indication de la somme due par chacun d'eux. Les rôles de la taille sont fort instructifs. Celui de Paris en 1292 (...) donne, paroisse par paroisse, et rue par rue, la liste de tous les habitants soumis à cet impôt (P. LAVEDAN, Urban., 1926, p. 238). Les anciens « rôles » d'impôts directs, volumineux registres de maniement incommode, sont notamment remplacés, (...) par des fiches-comptes susceptibles d'être tenues à l'aide de machines comptables (Activ. serv. Trésor publ., 1959, p. 24).
c) MARINE
Rôle de combat. ,,Registre sur lequel est indiqué le poste que chaque homme doit occuper pendant le combat`` (GRUSS 1978).
Rôle d'équipage. Registre que doit posséder chaque navire et comportant la liste des membres de l'équipage, avec les conditions de son engagement, et des passagers, et à partir duquel sont établis les rôles de quart, de combat. La proportion de main-d'œuvre étrangère admise dans les rôles d'équipage n'est pas partout la même (M. BENOIST, PETTIER, Transp. mar., 1961, p. 15).
d) PROCÉDURE. ,,Registre où sont inscrits, par ordre chronologique, les affaires soumises à un tribunal. Dans les tribunaux composés de plusieurs chambres, on distingue le rôle général (...) et le rôle particulier`` (CAP. 1936). Inscrire une affaire au rôle; mise au rôle; plaider une affaire à tour de rôle. Mon procès avec mes éditeurs (...) est porté au rôle pour le mois de juillet ou d'août (SAND, Corresp., t. 2, 1838, p. 102). Ce procès curieux, quoique promptement mis au rôle, ne vint en ordre utile que vers le mois de mars 1828 (BALZAC, Pierrette, 1840, p. 153).
e) Expr. À tour de rôle. Chacun à son tour; selon l'ordre déterminé par le rang; l'un après l'autre. À tour de rôle, j'examinais les convives (G. LEROUX, Parfum, 1908, p. 47). Les officiers supérieurs à la disposition du service du génie sont appelés à tour de rôle [en Suisse] aux travaux de ce service (JAURÈS, Armée nouv., 1911, p. 252).
C. — Partie tenue par un artiste.
1. Ensemble des répliques que doit réciter un acteur. Écrire des rôles. Il nous dit (...) qu'il a peut-être lu le rôle d'une manière superficielle, qu'il le relira et qu'il verra (GONCOURT, Journal, 1865, p. 192).
P. méton. Papier portant ce texte. D'après son calcul Aïssé passerait en décembre (...). Les rôles seront donnés à la copie cette semaine (FLAUB., Corresp., 1871, p. 311).
2. Participation d'un artiste et place qu'il tient dans une pièce (de théâtre), un film, un ballet, un spectacle. Avoir un rôle; grand, petit rôle; premier, second rôle; rôle de composition. Glatigny obtint du directeur des Bouffes le rôle du Passant dans les Deux Aveugles. C'est un rôle muet (A. FRANCE, Vie littér., 1892, p. 312).
3. Personnage représenté par l'acteur. Être bien dans son rôle; faire, tenir le rôle de confident, de figurant. Les voix graves éveillant en nous des idées nobles, sérieuses, les compositeurs leur attribuent les rôles de pères, de vieillards ou de moines (Arts et litt., 1935, p. 36-10). — Avez-vous joué Phèdre? Je veux dire le rôle de Phèdre. — Eh bien! non. Malheureusement. Je n'ai joué qu'Aricie (DUHAMEL, Suzanne, 1941, p. 188).
SYNT. Rôle principal, secondaire; petit, grand rôle; rôle à succès; apprendre, répéter, savoir son rôle; (bien) jouer son rôle; interpréter, jouer un rôle; doubler le rôle de qqn; entrer dans son rôle; jouer un bout de rôle; rôle d'ingénue.
D. — Au fig. Comportement dans la vie sociale.
1. Attitude que l'on montre dans certaines circonstances.
a) Se comporter, prendre une attitude dans le but de donner une certaine image de soi-même aux autres. Elle jouit de ce mot pendant cinq minutes au moins avant de songer au rôle qu'elle s'était imposé dans le monde. L'ambition réagit avec force, et sans avoir besoin de se l'ordonner, elle regarda Leuwen avec fureur (STENDHAL, L. Leuwen, t. 3, 1835, p. 205).
b) Avoir une action réelle, une certaine importance tout en se comportant selon ses convictions, ses sentiments. L'attention accordée aux lettres par le Roi Albert et la Reine Élisabeth (...) fait songer au rôle du duc et de la duchesse d'Orléans sous Louis-Philippe (Arts et litt., 1936, p. 38-3). Le général (...) est certainement appelé à jouer un grand rôle et semble « à hauteur » (GIDE, Journal, 1943, p. 249). Nombreux sont ceux qui, ici, connaissent mon rôle dans la Résistance (Le Monde, 19 janv. 1952, p. 5, col. 5).
(Avoir, tenir) le beau rôle. (Être dans une) situation avantageuse, valorisante qui apporte gloire ou considération sans avoir nécessité aucun effort, aucune peine. Le beau rôle est parfois d'être dupe (A. FRANCE, Vie littér., 1890, p. XI).
SYNT. Jouer, tenir son rôle, un mauvais, un vilain rôle; intervertir, renverser les rôles; remplir un rôle.
2. Action que l'on a sur quelque chose; influence que l'on exerce; place tenue par quelqu'un ou par quelque chose. Avoir, jouer un rôle; rôle important.
a) [À propos de qqn] Fonction propre à quelqu'un; influence; attitude communément admise. Rôle du médecin; rôle consultatif, juridictionnel. Mon rôle, à moi, est celui de tous les écrivains patriotes; il consiste à présenter la vérité (SIEYÈS, Tiers état, 1789, p. 90). L'État surveille l'effort de l'Église pour prendre un rôle prépondérant, mais si elle n'a plus de rôle? (BARRÈS, Cahiers, t. 5, 1906, p. 52).
b) [À propos de qqc.] Emploi que l'on fait de quelque chose; place tenue par quelque chose; fonction de quelque chose. Avoir pour rôle; jouer le rôle de; rôle du verbe dans la phrase. Un des principaux rôles du foie est celui d'emmagasiner les substances provenant de la nutrition et d'agir en quelque sorte comme une écluse régulatrice (BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p. 689):
1. Que la couleur joue un rôle très important dans l'art moderne, quoi d'étonnant? Le romantisme est fils du Nord, et le Nord est coloriste; les rêves et les féeries sont enfants de la brume. L'Angleterre, cette patrie des coloristes exaspérés, la Flandre, la moitié de la France, sont plongées dans les brouillards...
BAUDEL., Salon, 1846, p. 104.
3. SOCIOL., PSYCHOSOCIOL. ,,Modèle organisé de conduite, relatif à une certaine position dans la société ou dans un groupe et corrélatif à l'attente des autres ou du groupe`` (PIÉRON 1973). Synon. statut. Le « rôle » de la femme dans la famille bourgeoise n'est pas prédéterminé, c'est une faiblesse de la théorie des rôles sociaux comme de la théorie dite de la « personnalité de base »: elles préfabriquent, semble-t-il, rôles et modèles de personnalité offerts aux individus (Traité sociol., 1968, p. 377):
2. La position d'un être dans une société est fixée par son « rôle », c'est-à-dire par les « actes » qui traduisent ce rôle vis-à-vis des autres membres du groupe: dans la famille, le père protège, élève, instruit, guide ses enfants; dans la profession, le patron gouverne, dirige, finance l'entreprise; dans l'État, la cité, le commerce, quelques-uns gouvernent, d'autres administrent...
MARIN, Ét. ethn., 1954, p. 52.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. A. 1. Fin XIIe s. « papier parchemin roulé contenant quelque chose d'écrit » (Orson de Beauvais, 2531 ds T.-L.); 2. XIIIe s. rolle « liste; énumération détaillée » (La Résurrection du Sauveur ds P. STUDER, E. G. R. WATERS, Historical French Reader, p. 319, 77); d'où a) 1474 rooles particuliers des assietes des paroisses (Ordonnance des rois de France, XVIII, 43 ds BARTZSCH); b) 1728, 18 déc; mar. rôle d'équipage (Déclaration royale, art. 7 d'apr. Lar. 19e); 1792 rôle (ROMME, Dictionnaire de la marine française d'apr. JAL.1); 3. 1453, avr. dr. « liste sur laquelle on inscrit les causes dans l'ordre où elles doivent se plaider » (ISAMBERT, Rec. gén. des anc. lois fr., t. 9, p. 225); id. a son tour de rolle « quand le tour d'une affaire inscrite au rôle est venu » (ID., ibid., p. 222); 1478-80 a tour de roulle « chacun son tour » (GUILLAUME COQUILLART, Le Plaidoyé, 387, éd. M. J. Freeman, p. 29). B. 1. 1538 roule « personnage représenté par un acteur » (EST.); 2. 1580 « ce qu'on a à réciter dans un drame » (MONTAIGNE, Essais, I, 14, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, 55); 3. p. anal. id. jouer son role « part prise dans une affaire » (ID., ibid., 56); 1694 jouer un grand rôle (Ac.). II. 1681, 22 juill. « pelote de tabac en forme de rouleau » (Ordonnance ds DG). Empr. au lat. médiév. rollus « rouleau; parchemin roulé » (1105, HARIULF ds DU CANGE, t. 7, p. 224c; 1162 ds LATHAM) forme corresp. au lat. tardif rotulus « petite roue », dimin. de rota (v. roue). En a. et m. fr. normalement role/rolle et aussi rosle/roul(l)e; roole dep. 1285 ds BEVANS, The old French vocabulary of Champagne, p. 91 d'où la graph. rôle dep. 1550, DU BELLAY, L'Olive, préf., 2e éd., éd. H. Chamard, I, 17. Fréq. abs. littér.:7 485. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 8 646, b) 9 788; XXe s.: a) 10 651, b) 12 805.
DÉR. Rôlet, subst. masc. a) Vieilli. Être au bout de son rôlet. ,,Ne pas savoir plus que dire ni que faire`` (Ac. 1798-1878). [P. allus. à la Farce du cuvier dans laquelle le cuvier refuse de sortir son épouse acariâtre tombée dans la cuve en prétextant que cela ne figure pas dans son rôle] Ceci n'est pas/ne figure pas dans/sur mon rôlet. Affaire, démarche dont on n'est pas chargé; obligation qui ne vous incombe pas. Le ministre de la Guerre: (...) Qu'est-ce que vous êtes disposé à faire en matière de contingent militaire et de tribut? Don Rodrigue: Le contingent militaire ce sera ces troupes que vous consacriez jusqu'ici à nous faire du mal, et quant au tribut, j'ai beau chercher je ne trouve pas ce mot dans mon rôlet (CLAUDEL, Soulier, 1929, 4e journée, 9, p. 915). b) Petit rôle. Te rappelles-tu la petite Ernestine qui jouait un rôlet dans ma première pièce? (BOURGET, Physiol. amour mod., 1890, p. 303). c) Au fig. Jouer (bien) son rôlet. (Bien) jouer un personnage; (bien) faire ce que l'on attend de vous. Eh bien! lui dit-il, je vous demanderai, comme le roi Charles IX demandait à Catherine de Médicis après la Saint-Barthélemy: Comment trouvez-vous que j'ai joué mon petit rôlet? (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 248). [Il] joua son rôlet magnifiquement, sans une fêlure (LA VARENDE, Cadoudal, 1952, p. 267). []. Ac. 1694, 1718: rolet; 1740: rolet en vedette, rôlet dans le texte; dep. 1762: rôlet (id. ds LITTRÉ et ROB. 1985; mais Lar. Lang. fr.: rôlet ou rollet). 1res attest. a) 1269-78 « petit morceau de parchemin (portant inscription) » (JEAN DE MEUN, Roman de la Rose, 20488, éd. F. Lecoy), b) 1538 « petit rôle qu'une personne joue » (EST., s.v. carmen), 1561 au bout de son roulet « au bout de son rôle » (GREVIN, Gelodacrye, L. II, p. 305 ds HUG.), 1578 id. « à court d'invention » (ESTIENNE, Dialogues, éd. P.-M. Smith, 188); de rôle, suff. -et.
BBG. — BALDINGER (K). Zur Entwicklung der Tabakindustrie und ihrer Terminologie. In:[Mél. Piel (J.M.)]. Heidelberg, 1969, pp. 50-51. — DARM. Vie 1932, p. 79. — HAMON (Ph.). Analyse du récit... Fr. mod. 1974, t. 42, p. 152. — HOTIER Cirque 1973 [1972] p. 115 (s.v. rôle à maillot).

1. rôle [ʀol] n. m.
ÉTYM. XIIe, role, aussi roole, roolle, du XIVe au XVIe; du lat. médiéval rotulus « rouleau, parchemin roulé », rad. rota « roue ».
1 Anciennt. Rouleau de parchemin, de papier sur lequel on inscrivait les actes.Mod. Catalogue, liste, matricule, registre.(1690). Dr., admin. Feuille (recto et verso) d'un acte notarié, d'une expédition de jugement, d'un cahier de charges…(1454). Registre où sont portées, par ordre chronologique, les affaires soumises à un tribunal. (1799). || Rôle général, où sont inscrites toutes les affaires; rôle particulier, où sont inscrites celles d'une chambre particulière du tribunal. || Mettre une cause au rôle, sur le rôle. || Sa cause viendra à son tour de rôle.
(1728). Dr. mar. || Rôle d'équipage, ou rôle : liste du personnel composant l'équipage d'un navire. || Les rôles de l'Inscription maritime (→ Francisation, cit.).(1870). Mar. Liste indiquant le service de chacun. || Rôle de quart.Milit. || Inscription sur les rôles de l'armée. Conscription, enrôler.
(XVIe). Législ. fin. || Rôle d'impôt : liste sur laquelle figure, pour chaque impôt direct et taxe assimilée, le nom des contribuables de la commune, avec mention du montant de leur impôt (cit. 6; et → Prestation, cit. 2). || L'Administration peut procéder au recouvrement de l'impôt en vertu du rôle nominatif. || Matrice du rôle des contributions directes.
1 Après avoir indiqué les moyens de confectionner un rôle de contributions mobilières plus sincère que ne l'était le rôle actuel (…)
Balzac, les Employés, Pl., t. VI, p. 880.
Didact. (paléogr.). Manuscrit composé de feuilles de papyrus ou de parchemin. Rouleau.
(1454, de rôle du tribunal). Fig., cour. À tour de rôle : chacun à son tour, à son rang. Ordre. || Ils prenaient la garde (cit. 17 et 20) à tour de rôle.
2 On ne voyait plus que le nœud rouge de la Trouille, qui tournait aux bras de Nénesse et de Delphin, à tour de rôle.
Zola, la Terre, III, III.
2 (1580, roole). Cour. Partie d'un texte dramatique, correspondant aux paroles d'un personnage, que doit dire sur scène un acteur; (1538, roule) le personnage lui-même tel que le conçoit et le représente l'acteur. Emploi. || Un rôle de vestale (→ Doubler, cit. 10), d'impératrice (→ Émeraude, cit. 1), de nourrice (→ 1. Fausset, cit. 1), de figurante (cit. 2), de comparse, de confident, de marquis (→ 1. Garde, cit. 43). || Le rôle de Phèdre (→ Étoffer, cit. 3), de Médée (→ Imposant, cit. 1). || Rôles tragiques, comiques (→ Grotesque, cit. 8). || Petit rôle (→ Imposer, cit. 26), grand rôle (→ Étude, cit. 16), bouts de rôle (→ Poser, cit. 23). || Rôle insignifiant. Panne, silhouette, utilité. || Beau rôle, rôle en or. || Rôle de composition, qui exige de l'acteur qu'il se compose un personnage physique, particulier. || Savoir son rôle (→ Histrion, cit. 5). || Un rôle à succès. || Entrer dans son rôle (→ Dans la peau du personnage). || Bien posséder son rôle. || Jouer un rôle (→ Imprécation, cit. 5; mélodie, cit. 5). || Interpréter (cit. 9) son rôle. || Interprétation (cit. 9) d'un rôle. (1798). || Créer un rôle, être le premier à le jouer. || Destiner (→ Interpréter, cit. 9), confier (→ Mousser, cit. 6), accorder (→ Finesse, cit. 11) un rôle à un acteur. || Distribuer les rôles. Distribution. || Doubler un rôle. || Répéter, étudier, repasser, apprendre son rôle. || Débiter son rôle.
3 — Je m'acquitterai fort mal de mon personnage, et je ne sais pas pourquoi vous m'avez donné ce rôle de façonnière. — Croyez-moi (…) vous le jouerez mieux que vous ne pensez. — Il n'y a point de personne au monde qui soit moins façonnière que moi. — Cela est vrai; et c'est en quoi vous faites mieux voir que vous êtes excellente comédienne, de bien présenter un personnage qui est si contraire à votre humeur.
Molière, l'Impromptu de Versailles, I.
4 L'on ne peut trop recommander à l'acteur qui jouera ce rôle de bien se pénétrer de son esprit (…) s'il y mettait la moindre charge, il avilirait un rôle que le premier comique du théâtre, M. Préville, a jugé devoir honorer le talent de tout comédien qui saurait en saisir les nuances multipliées, et pourrait s'élever à son entière conception.
Beaumarchais, le Mariage de Figaro, « Caractères et habillements de la pièce ».
5 — Coupez tout alors, criait-il, j'aime mieux ça !… Comment ! je n'ai pas deux cents lignes, et on m'en coupe encore !… Non, j'en ai assez, je rends le rôle.
Zola, Nana, IX.
6 Il jouait tous les rôles. Joyeux, funèbre, violent, tendre, impétueux, caressant, il prenait une voix tour à tour grave et flûtée (…)
France, Histoire comique, IV.
Rôle-titre : dans une pièce, un opéra, un ballet ayant pour titre un nom de personne, Rôle correspondant au nom propre servant de titre à l'œuvre.
3 (1580). Conduite sociale de qqn que l'on considère comme étant « en représentation », comme jouant dans le monde un personnage (souvent avec des verbes comme jouer, tenir…). || Jouer, tenir admirablement son rôle (→ Panneau, cit. 3). || Jouer un rôle d'Agnès (→ Amouracher, cit. 3), de Célimène (→ Profusion, cit. 5), le rôle de la rebelle vengeresse (→ Cabrer, cit. 14), d'une élégante (→ Minauder, cit. 2). Faire (cit. 164), poser (se). || Rôle de parade. Carton (personnage de). || Se confiner (cit. 7) dans un rôle de vieil ami. || Un rôle qu'on joue jusqu'à la mort (→ Démordre, cit. 7). || Un drame où elle tenait son rôle (→ Décor, cit. 9). || Entrer violemment dans son rôle (→ Faste, cit. 3). || L'honnête homme joue son rôle le mieux qu'il le peut (→ Galerie, cit. 9; et aussi oisiveté, cit. 1). || Obligé par son rôle à… (→ Loustic, cit. 3). — ☑ Loc. Avoir, tenir le beau rôle : apparaître à son avantage dans telle ou telle situation. Figure. || De petites noises (cit. 3) où je ne semble pas toujours tenir le beau rôle. || Vilain, triste rôle.Intervertir les rôles.
7 — Et vous allez joindre à la pauvreté le ridicule de mauvais poète; vous aurez perdu toute votre vie, vous serez vieux. Vieux, pauvre et mauvais poète, ah ! monsieur, quel rôle !
Diderot, Jacques le fataliste, Pl., p. 535.
8 Bonaparte, c'est l'homme; Napoléon, c'est le rôle. Le premier porte une redingote et un chapeau; le second, une couronne de lauriers et une toge.
A. de Vigny, Journal d'un poète, 1833.
9 Rosette ne jouait pas de rôle, et si jamais femme fut vraie, c'est elle.
Th. Gautier, Mlle de Maupin, V.
10 (…) il éprouvait l'impression désagréable d'avoir joué un rôle et tenu des propos qui ne concordaient pas très bien avec l'ensemble de son personnage, avec un certain fond essentiel de lui-même (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. III, p. 214.
4 (Fin XIIe). Action, influence que l'on exerce, fonction que l'on remplit. || Jouer un grand rôle (→ Celtique, cit.). || Assumer, avoir, remplir un rôle important (→ Flamberge, cit. 3; gouvernement, cit. 34). || Être présent sans jouer aucun rôle. Passif. || Prendre un rôle (→ Intimer, cit. 2; jacobin, cit. 2). || Le rôle de cette personne est de…, consiste à… (→ Aristocratie, cit. 7; gouvernant, cit. 1; groupe, cit. 11). || Rôle de premier plan (→ Mutuel, cit. 4). || Apte aux premiers rôles (→ Diffus, cit. 3). || Rôle social de la femme (cit. 43). || Le rôle du prêtre, du médecin. Mission, vocation. || Être dans son rôle. Attribution, devoir, métier. || Ce n'est pas mon rôle de vous conseiller.
11 Puis le plaisir gratuit de jouer un rôle, au double sens d'agir sur les événements, et d'incarner un personnage; l'amusement ironique, semi-amer, de tirer les ficelles des pantins, et de constater que c'est en somme assez facile.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. VIII, II, p. 21.
Didact. (sociol.). Système de capacités, de droits et d'obligations qui déterminent les types de comportement légitime d'un individu à l'intérieur du groupe; ensemble des comportements légitimes, attendus, correspondant à une position sociale. Position, status, statut. || Rôles complémentaires du médecin et du malade. || Pluralité de rôles assumés par un même individu (vie familiale, professionnelle, civique, loisirs…). || Pathologie des rôles, dans certaines névroses et psychoses (ex. : bovarysme, infantilisme affectif, mythomanie…).
(En parlant de choses; v. 1268; emploi développé au XXe). Fonction (cit. 14). || Le rôle des mots dans la phrase, le rôle d'éléments dans la langue (→ Adverbe, cit. 1; auxiliaire, cit. 9; figure, cit. 26; incise, cit. 1). || Rôle de l'appareil circulatoire (cit.), des cellules (→ Histologie, cit.). || Organes, cellules qui jouent un rôle essentiel, un rôle-clé dans l'organisme. || Rôle des fêtes (cit. 1), des musées (cit. 5). || Rôle pictural (cit.) de la couleur. || Rôle descriptif, narratif du montage (cit. 3) cinématographique. || Rôle d'un instrument (cit. 8) de musique. Partie.
12 — La musique la plus obscure, dit le docteur, est aussi la plus efficace. Le rôle de cet art est de purger notre corps d'émotions accumulées qui ne trouvent pas leur objet dans la vie civile ou militaire.
A. Maurois, les Discours du Dr O'Grady, IX.
DÉR. et COMP. Rôlet, rouleau, roulon. Enrôler. V. aussi Contrôle.
————————
2. rôle [ʀol] n. m.
ÉTYM. XVe, roole; bas lat. rotulus « petite roue, cylindre », en emploi concret — à la différence de l'étym. de 1. rôle.
Technique.
1 Vx. Rouleau.Rondin de bois pour le chauffage.
2 (1681). Mod. Corde de feuilles de tabac (tabac à mâcher) torsadées, enveloppée dans une feuille dite robe. || Mise en rôles du tabac. Rôlage.
DÉR. Rôlage, rôleur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • rôle — rôle …   Dictionnaire des rimes

  • rôle — Rôle. s. m. La premiere syllabe est longue. On escrivoit autrefois Roole, & on appelloit ainsi une ou plusieurs feüilles de papier, de parchemin, collées bout à bout, surquoy on escrivoit des actes, des titres. Grand rôle. petit rôle. Aujourd huy …   Dictionnaire de l'Académie française

  • role — W3 [rəul US roul] n [Date: 1600 1700; : French; Origin: rôle roll, role , from Old French rolle; ROLL2] 1.) the way in which someone or something is involved in an activity or situation, and how much influence they have on it role in ▪ the role… …   Dictionary of contemporary English

  • role — role, social role, role theory Role is a key concept in sociological theory. It highlights the social expectations attached to particular statuses or social positions and analyses the workings of such expectations. Role theory was particularly… …   Dictionary of sociology

  • role — [ roul ] noun count *** 1. ) the purpose or influence of someone or something in a particular situation: It s not my role to tell the politicians what to do. role in: We expect parents to have a key role in this discussion. play a role: Labor… …   Usage of the words and phrases in modern English

  • Role — Rôle Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Administration publique Rôle : catalogue ou registre officiel, contenant une liste ordonnée rôle des impôts, rôle de la taille, rôle des combats …   Wikipédia en Français

  • Role — bezeichnet den Namen von 3 Dörfern in Polen: Role in der Woiwodschaft Lublin, siehe Role (Łukow) Role in der Woiwodschaft Pommern], siehe Role (Miastko) Role in der Woiwodschaft Westpommern, siehe Role (Rąbino) in der Informationstechnik eine… …   Deutsch Wikipedia

  • role — [rōl] n. [Fr rôle, lit., a roll: from roll containing actor s part] 1. a part, or character, that an actor plays in a performance 2. a function or office assumed by someone [an advisory role]: Often rôle …   English World dictionary

  • role — (n.) part or character one takes, c.1600, from Fr. rôle part played by a person in life, lit. roll (of paper) on which an actor s part is written, from O.Fr. rolle (see ROLL (Cf. roll) (n.)). Role model first attested 1957 …   Etymology dictionary

  • role — role, rôle → rol …   Diccionario panhispánico de dudas


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»